image36.jpg 

Chant sixième, strophe 7

J’avais acheté un serin pour mes trois soeurs; c’était pour mes trois soeurs que j’avais acheté un serin. Elles l’avaient enfermé dans une cage, au-dessus de la porte. Là, malgré les cris et les supplications de sa famille ( nous tenions beaucoup à cet oiseau, qui était, pour nous, comme le génie de la maison ) il écrasa de ses talons ferrés la boîte d’osier, pendant qu’une varlope, tournoyant autour de sa tête, tenait à distance les assistants.

Publicités
Publié dans Arts. Leave a Comment »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :