image06.jpg 

Chant premier, strophe 9

Bruit mélancolique de l’écume qui se fond, pour nous avertir que tout est écume.

Publicités
Publié dans Arts. 1 Comment »

Une Réponse to “”

  1. Marina Says:

    Luis, posso apenas dizer te que é muito bonito?

    Ja te imaginava artista, mas…

    Só é pena que nao percebo quase nada de frances… 😦

    Beijinhos e ate…

    PS: Eu cheguei aqui pelo blog da Marques.
    Se seguires o meu link, vais dar ao meu « estamine internetico! »


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :